FR France Investisseur professionnel
Actions

Actions marchés émergents global : Où en sommes-nous ?

mai 2019 - 5 min lire

Dans ce Questions/Réponses, William Palmer et Michael Levy, co-directeurs de l’équipe Actions Marchés Émergents et Marchés Frontières, se penchent sur leur façon de se positionner sur cette classe d'actifs, les tendances actuelles et les raisons pour lesquelles les récents facteurs défavorables pourraient devenir favorables.

Les actions des marchés émergents ont débuté l'année 2019 sur une note positive après une fin d'année difficile par rapport à l'année dernière. Comment la classe d'actifs est-elle désormais positionnée pour les investisseurs ?

Michael: La correction des marchés actions l'an dernier reflétait les préoccupations des investisseurs concernant le resserrement de la Réserve fédérale américaine et les implications potentielles pour les pays émergents, en particulier ceux dont le compte courant est déficitaire. En outre, les tensions commerciales croissantes entre les États-Unis et la Chine y ont également contribué, en soulevant des craintes quant à la croissance mondiale. Nous considérons que ces deux facteurs ont conduit les investisseurs à exiger une prime de risque plus élevée pour investir dans des actions des marchés émergents.

William: Nous constatons que les risques associés à ces événements ont diminué au cours des derniers mois. D'une part, la Réserve fédérale s'est montrée beaucoup plus accommodante en réaction à des données économiques plus contrastées aux États-Unis. D'autre part, les discussions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont fait des progrès considérables. L'inversion de ces facteurs qui étaient auparavant défavorables en des facteurs favorables a été un moteur important des marchés depuis le début de l'année.

Michael: Comme l'activité économique s'améliore peu à peu, les bénéfices des sociétés devraient également en faire autant. Cela devrait soutenir davantage les cours des actions au fur et à mesure que se concrétisera cette amélioration des bénéfices.

William: Il convient également de souligner que les attentes des investisseurs demeurent basses, comme en témoignent les modestes prévisions générales de croissance des bénéfices pour 2019 et la valorisation relative intéressante par rapport aux actions mondiales de MSCI, tant en termes de P/E que de P/B (ratio cours sur bénéfices et ratio cours sur valeur comptable). Ce faible niveau offre de fortes possibilités de bonnes surprises au cours de l'année, tandis que les valorisations actuelles constituent un point d'entrée intéressant pour les investisseurs qui souhaitent acquérir une position stratégique sur les actions des marchés émergents.

Les actions des marchés émergents devraient continuer à afficher une croissance positive du bénéfice par action (EPS)1

1. SOURCES: Barings, Factset, MSCI. Au 30 avril 2019.

X

En utilisant notre site web Barings.com, vous acceptez (1) que nous pouvons utiliser certains cookies sur votre appareil ainsi que d'autres outils de suivi en ligne comme expliqué dans nos Termes et Conditions et Confidentialité du site et (2) vous acceptez les Termes et Conditions.