FR France Investisseur professionnel
Actions

Les actions allemandes offrent des opportunités pour faire face aux facteurs défavorables

avril 2019 - 6 min lire

Dans ce Questions/Réponses, Rob Smith, partage son point de vue sur la manière dont les actions allemandes sont positionnées pour faire face aux différents facteurs défavorables et précise les secteurs qui sont susceptibles de générer la croissance future selon l'équipe.

Il y a de plus en plus de craintes quant au fait que l'économie mondiale puisse bientôt entrer en récession. Partagez-vous ce sentiment, et comment pensez-vous l'économie allemande soit positionnée ?

Il y a eu de nombreux articles inquiétants concernant les perspectives de croissance de l'économie mondiale, mais il y a lieu de rester positif. Les dernières données du secteur manufacturier chinois révèlent une croissance supérieure aux prévisions.  Les chiffres de l'indice PMI américain ont également été meilleurs que prévu, les effets de l'arrêt des activités gouvernementales (le shutdown) ayant disparu et le sentiment continuant à être soutenu par la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale américaine. Nous pensons que les récents ralentissements économiques reflètent simplement un ajustement de milieu de cycle, plutôt qu'un ralentissement prolongé de l'économie mondiale.

En ce qui concerne plus particulièrement l'économie allemande, il est important de souligner que le second semestre de 2018 a été marqué par des événement ponctuels qui, selon les estimations, ont réduit le PIB allemand d'environ 0,5 %.  La production automobile a baissé en raison de retards dans le passage des véhicules à la nouvelle Procédure d'essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers (Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedures - WLTP), une norme d'essais d'homologation des véhicules, et les niveaux d'eau du Rhin sont tombés à des niveaux si bas que le transport de produits vers et depuis les usines chimiques et sidérurgiques est devenue impossible. Ce n'était jamais arrivé auparavant. Il est très peu probable que ces deux événements se répètent en 2019. Le simple retour à un niveau de production normal devrait générer une croissance appréciable en glissement annuel.

Les actions allemandes affichent généralement une plus forte croissance des bénéfices que les actions européennes1

En ce qui concerne les facteurs défavorables, la question de Brexit reste importante. Quel est, selon vous, l'impact des différents scénarios sur l'économie allemande ?

Si un accord qui permet un échange de marchandises sans frontière dure avec l'Europe est conclu, il n'y aura en théorie aucun changement, de sorte qu'un « soft » Brexit aurait un impact limité. Dans le cas d'un « hard » Brexit, la question serait de savoir si le Royaume-Uni imposerait des droits de douane pour protéger ses propres entreprises de la concurrence.

1. SOURCE: Thomson Reuters Datastream. Au 31 mars 2019. Le Système d'estimation des courtiers institutionnels (IBES) est une base de données qui rassemble et compile les différentes estimations faites par les analystes boursiers.

X

En utilisant notre site web Barings.com, vous acceptez (1) que nous pouvons utiliser certains cookies sur votre appareil ainsi que d'autres outils de suivi en ligne comme expliqué dans nos Termes et Conditions et Confidentialité du site et (2) vous acceptez les Termes et Conditions.