FR France Investisseur professionnel
Obligations taux fixe

Dette des marchés émergents : Optimisme prudent

juillet 2019 - 3 min lire

Les classes d'actifs d'EMD, en particulier les monnaies locales, ont connu une forte hausse au deuxième trimestre, sous l'impulsion des mesures de stimulation de la banque centrale et des prévisions favorables de la politique monétaire.

Faits marquants

Un solide début d'année : Le deuxième trimestre de 2019 a offert aux investisseurs des rendements importants dans toutes les catégories d'actifs de la dette des marchés émergents. La dette en monnaie locale des marches émergents (EM) a affiché le meilleur rendement avec un rendement de 5,6 % (4,1 % du fait des taux et 1,5 % du fait des taux de change), suivie par la dette souveraine EM (4,1 %) et la dette d'entreprise EM (3,5 %). Les taux des bons du Trésor américain ont chuté de 40 points de base supplémentaires au cours du trimestre, pour un total de 67 points de base cette année, alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque centrale européenne ont adopté une politique accommodante, atteignant les taux observés pour la dernière fois en décembre 2016 après la victoire électorale de Trump. Les anticipations d'une politique monétaire accommodante ont engendré un sentiment haussier à l'égard de la dette extérieure. L'inflation dans l'ensemble des pays de la zone euro est restée modérée et la croissance faible, ce qui a conduit les banques centrales à poursuivre leurs mesures d'accommodement visant à stimuler la croissance. Malgré la baisse des prix des matières premières, les monnaies des pays émergents ont connu une fin de trimestre plus vigoureuse, grâce à une plus grande stabilité financière, à des évolutions politiques positives et à une confiance accrue des consommateurs, sous la houlette du rouble russe, du bhat thaï, de la couronne tchèque et du peso argentin. L'actualité des marchés émergents maintient encore les investisseurs en haleine, en particulier en Turquie, où le parti d'Erdogan a perdu à la fois aux élections d'avril et lors du nouveau scrutin en juin. Les États-Unis et la Chine ont continué leur guerre commerciale avant de convenir d’une trêve temporaire pendant le Sommet du G-20. Il convient également de noter qu'au cours du Sommet, la Russie et l'Arabie saoudite ont appelé à prolonger les réductions de production de l'OPEP jusqu'en 2020 en raison du ralentissement de la demande de pétrole.

Assouplissement des conditions monétaires : Au cours du deuxième trimestre, la Fed a maintenu ses taux à un niveau stable, mais a indiqué qu'elle ne fermait aucune porte. Les marchés ont réagi positivement, portant le taux des bons du Trésor américain à 10 ans à 2,01 %. Un certain nombre de pays émergents (dont la Russie, le Chili, l'Inde et la République tchèque) et de pays développés (dont l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Norvège) ont également connu un assouplissement. Afin de continuer à stimuler l'économie chinoise, le gouvernement local a réduit les réserves obligatoires sur les prêts immobiliers et les prêts aux entreprises. Les craintes suscitées par le ralentissement de l'économie mondiale ont fait chuter les prix des matières premières au cours du trimestre. Le Brent brut a chuté de 2,69% et le cuivre de 7,58%, malgré les chocs dans la région du Golfe. L'or, quant à lui, a progressé de 9,1 % au cours du trimestre, atteignant son plus haut niveau depuis 2013.

Outlook

Dans l'ensemble, nous demeurons globalement optimistes à l'égard de la dette des marchés émergents, les valorisations demeurant attrayantes et les spreads continuant à compenser le risque de défaut. En règle générale, les marchés émergents se portent bien pendant les phases de politique accommodante des banques centrales. De plus, bien que la croissance européenne ralentisse, nous n'observons pas le type de changements brusques et soudains de la croissance des marchés développés qui pourraient faire dérailler la croissance économique dans les économies émergentes. Toutefois, des risques persistent quant aux négociations commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine, aux tensions avec l'Iran dans le golfe Persique, aux fluctuations des taux d'intérêt et aux fluctuations monétaires.

  • Le « Hard Currency » offre la meilleure valeur : ·        Nous continuons de privilégier les actifs en hard currency, car les obligations souveraines et les obligations d'entreprises ont tendance à bénéficier le plus des anticipations de baisse des taux et d'une croissance économique favorable. Toutefois, les taux locaux demeurent également attrayants, car les gouvernements continuent de prendre des mesures pour tenter de stimuler leur économie. Au niveau régional, l'Amérique latine continue d'offrir certaines des opportunités d'investissement les plus attrayantes en termes de rapport risque/rendement, et des émetteurs à haut rendement en hard currency en Europe orientale offrent également de la valeur. Dans l'ensemble, nous privilégions les pays dont les bilans sont sains et bien gérés et qui ont la souplesse nécessaire pour s'adapter aux variations des prix des matières premières, des taux d'intérêt directeurs et de la croissance des marchés développés.
  • Mais les risques demeurent : Dans le reste de l'année, les principaux risques concernent la politique commerciale des États-Unis et son impact potentiel sur le commerce mondial, en particulier sur le déficit commercial grandissant entre les États-Unis et la Chine. Malgré les politiques accommodantes des banques centrales et une trêve temporaire dans la guerre commerciale, il ne semble pas y avoir pour l'instant de catalyseur fort d'appréciation globale de la monnaie. Nous pensons qu'il est plus important que jamais de faire preuve de discernement dans le choix des monnaies, compte tenu de la pratique des pays émergents d'utiliser leurs monnaies comme amortisseurs de chocs et comme moyen de rendre leurs exportations plus compétitives sur le marché mondial pour stimuler l'activité économique.
  • La sélectivité reste essentielle : Il y a beaucoup de raisons d'être optimiste au vu de la situation actuelle des marchés émergents qui s'est nettement améliorée depuis décembre 2018. Toutefois, des risques demeurent et, d'ici la fin de 2019, nous estimons qu'une sélection rigoureuse et ascendante (bottom-up) des titres, associée à une gestion active, sera un facteur clé de différenciation en matière de rendement.

 

EM vs. DM Inflation & GrowthSOURCE: International Monetary Fund, World Economic Outlook Database. As of April 2019

Toutes les prévisions figurant dans ce matériel s’appuient sur les opinions de Barings concernant le marché à la date de rédaction du matériel et sont sujettes à changement sans préavis, en fonction de nombreux facteurs. Toute prédiction, projection ou prévision n’est pas un indicateur fiable de résultats futurs ou probables. Investir comporte toujours des risques. La valeur de tous placements et de tous revenus de placements peut diminuer ou augmenter et n’est garantie ni par Barings ni par quiconque. LES PERFORMANCES PASSEES NE SONT PAS UN INDICATEUR FIABLE DES PERFORMANCES FUTURES.

Lire la suite Moins

Tous résultats d’investissement, toutes compositions de portefeuille et tous exemples indiqués ou fournis dans ce matériel le sont exclusivement à titre indicatif et ne constituent aucunement des indicateurs fiables des résultats d’investissement, compositions de portefeuille ou des investissements futurs. La composition, la taille et les risques associés à un placement peuvent différer considérablement des exemples fournis dans ce matériel. Nous n’affirmons aucunement qu’un placement sera obligatoirement rentable ou qu’il n’encourra pas de pertes. Le cas échéant, l’évolution des taux de change pourrait également affecter la valeur des placements. Tout investisseur potentiel doit lire les potentiels matériels décrivant nos services afin d’obtenir, le cas échéant, des détails et de connaître les facteurs de risques associés à tout Fonds et/ou Stratégie mentionné
dans ce matériel. Les Fonds mentionnés dans ce matériel sont autorisés à la commercialisation en France.

Barings est le nom commercial des activités de gestion d’actifs internationales et des activités afférentes de Barings LLC et de ses entités affiliées à travers le monde. Barings Securities LLC, Barings (U.K.) Limited, Barings Global Advisers Limited, Barings Australia Pty Ltd, Barings Japan Limited, Barings Real Estate Advisers Europe Finance LLP, BREAE AIFM LLP, Baring Asset Management Limited, Baring International Investment Limited, Baring Fund Managers Limited, Baring International Fund Managers (Ireland) Limited, Baring Asset Management (Asia) Limited, Baring SICE (Taiwan) Limited, Baring Asset Management Switzerland Sarl, et Baring Asset Management Korea Limited sont chacune des sociétés affiliées de services financiers détenues par Barings LLC (chacune, individuellement, une « Affiliée »)

ABSENCE D’OFFRE : ce matériel est fourni à titre informatif uniquement est n’est pas une offre ou sollicitation d’achat ou de vente de tout instrument ou service financier dans toute juridiction. Le contenu des présentes a été préparé sans tenir compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ou des besoins particuliers de quiconque étant amené à les recevoir. Ce matériel n’est pas un conseil en investissement, une recommandation en investissement, une recherche d’investissement ni une recommandation sur le caractère pertinent ou approprié de tout titre, produit, investissement ou stratégie d’investissement particulière, il ne doit pas être traité comme tel et ne doit pas être interprété comme un matériel prévisionnels.

Sauf mention contraire, les opinions contenues dans ce matériel sont celles de Barings. Ces opinions sont exprimées de bonne foi en fonction des faits connus au moment de leur préparation et sont sujettes à changement sans préavis. Les équipes de gestion de portefeuille individuelles peuvent avoir des opinions différentes de celles exprimées dans les présentes et peuvent prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients. Certaines parties de ce matériel pourraient s’appuyer sur des informations reçues de sources que nous considérons comme fiables. Même si tout a été mis en œuvre pour que les informations contenues dans ce matériel soient exactes, Barings ne fournit aucune garantie, explicite ou implicite, concernant l’exactitude, l’intégrité ou l’adéquation de ces informations.

Tout service, titre, investissement ou produit exposé dans ce matériel pourrait ne pas convenir à un investisseur potentiel ou ne pas être disponible dans son pays ou territoire. Les droits de propriété intellectuelle de ce matériel sont détenus par Barings. Les informations figurant dans ce matériel peuvent être utilisées à des fins personnelles, mais ne peuvent être modifiées, reproduites ou distribuées sans le consentement de Barings.

19-895155

X

En utilisant notre site web Barings.com, vous acceptez (1) que nous pouvons utiliser certains cookies sur votre appareil ainsi que d'autres outils de suivi en ligne comme expliqué dans nos Termes et Conditions et Confidentialité du site et (2) vous acceptez les Termes et Conditions.