EN France Institutional

Les Trois Crises qui s’éternisent

January 2019 - 3 min read

Christopher Smart, Directeur du département de recherche macroéconomique et géopolitique, fait le bilan sur trois crises politiques qui persistent plus longtemps que prévu, assombrissant le sentiment des investisseurs mondiaux.

Suite à un certain sursaut après Noël, les marchés semblent stagner, apparemment indécis quant au degré de ralentissement des perspectives économiques mondiales. Une grande partie des données macroéconomiques restent solides, en particulier les mesures relatives à la capacité et la volonté des Américains à dépenser de l’argent. Mais le sentiment des investisseurs mondiaux a visiblement souffert de la volatilité des marchés et de trois crises politiques qui persistent beaucoup plus longtemps que prévu : 1) l’arrêt des activités gouvernementales américaines (le shutdown) ; 2) les négociations commerciales ; et 3) le Brexit.

Il est toujours difficile d’imaginer qu’une grande partie de l’économie mondiale entrera en récession cette année, même si le FMI a réduit ses prévisions de croissance mondiale de 3,7% à 3,5% en 2019. Cependant, les principales perturbations politiques pour les investisseurs semblent toutes susceptibles de se détériorer avant de s’améliorer, ce qui augmente les risques sur le sentiment à court terme et les investissements à long terme.

1. LE SHUTDOWN AMÉRICAIN
Fin 2018, il semblait possible que le gouvernement américain cesse ses activités pendant seulement quelques jours, mais ce scénario reposait sur le fait que le président Trump et la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, passent à autre chose, les deux ayant fait preuve de leur « détermination ». De façon inattendue, l’impasse a produit cinq semaines de querelles amères. Le gouvernement a maintenant rouvert temporairement ses portes, mais le parcours à suivre pour régler le différend sur les questions frontalières et d’immigration demeure très flou. Mais ce qui est plus important pour les investisseurs, c’est que les perspectives d’évolution sur d’autres questions clés semblent peu encourageantes.

X

We use cookies on our website to provide you with the best experience. By proceeding to our site you agree to our Cookies Notice and our site Terms and Conditions.